top of page
  • Photo du rédacteurRVLF

Pollution lumineuse contre Sobriété énergétique

Droit d'expression décembre 2022



ou la nécessité d’anticiper plutôt que d’agir dans l’urgence !


En septembre 2021, lors du Conseil Municipal, nous demandions à la municipalité de signer la charte contre la pollution lumineuse comme 23 communes de la Métropole de Grenoble et de se faire ainsi accompagner pour réaliser cette transition énergétique, ce qu’elle a refusé en argumentant que ce n’était pas le moment.


Aujourd’hui, les communes n’ont plus le choix car le plan de sobriété du gouvernement est incitatif et les pistes sont claires : rénovation du bâti et éclairage public et les enjeux sont tels que la sobriété énergétique est de rigueur et pour celles qui n’ont pas anticipé, il s’agit maintenant d’agir au plus vite.


Le Fontanil est dans ce cas et doit maintenant prendre des décisions rapides sur : la baisse de l’intensité lumineuse, l’extinction de l’éclairage une partie de la nuit, la mise en conformité des luminaires globes, le remplacement de l’éclairage énergivore par des LED, la prise en compte de l’isolation des bâtiments publics afin d’éviter le gaspillage énergétique et bien d’autres points qui concernent le SIVOM (piscine), le gymnase L. Terray et toutes les salles louées.


Ainsi, un véritable plan d’économie d’énergie anticipé aurait permis de diminuer considérablement la facture et ne pas être pris de court.


Pour plus de renseignements sur ce thème, n’hésitez pas à aller lire notre article sur notre blog : www.revelerlefontanil (daté janvier 2022).

137 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page