top of page
  • Photo du rédacteurRVLF

Conseil Municipal du 1er mars 2022

Dernière mise à jour : 9 mars 2022

Opération ravalement de façades au Fontanil !


Lors du dernier Conseil Municipal, a été soumise au vote une délibération portant sur le renouvellement de l'opération façades qui existe depuis de nombreuses années au Fontanil et propose une petite subvention aux propriétaires souhaitant faire ravaler leur façade. Ce dispositif est limité à une partie limitée de la commune dans le centre bourg et ne rencontre pas un grand succès (0 demande en 2021).

Nous avons souhaité engager une discussion sur une nouvelle proposition plus étendue géographiquement et s'inscrivant dans une démarche globale d'économie d'énergie grâce à une incitation à l'isolation thermique des constructions.

Le maire et sa majorité nous ayant d'emblée opposé la question budgétaire que poserait une nouvelle proposition, nous avons depuis avancé sur le sujet et lui avons adressé jeudi 3 mars 2022, un texte qui pourrait, à notre avis, faire l'objet d'une discussion constructive pour aboutir à un dispositif novateur.

Nous livrons ce texte à votre réflexion.


PROPOSITION D’UN DISPOSITIF ALTERNATIF À L’OPERATION FAÇADES


Constat de départ:


Le dispositif des années précédentes que la majorité reconduit cette année est limité à un très petit secteur (au centre du village), il n’a fait l’objet en 2021 d’aucune demande.

Conclusion: il n’intéresse personne et/ou le montant proposé est insuffisant (480€). Il convient donc de renoncer à ce dispositif qui est inopérant pour en proposer un autre.


Proposition nouvelle:


1/ Étendre le périmètre de l’opération à toutes les zones d’habitation de la commune (il serait bien sûr possible d’y introduire un critère de date de construction).


2/ Pour éviter un afflux de demandes qui mettrait en difficulté les finances communales, il faudrait conditionner l’aide versée au titre de cette opération ( d’un montant identique de 480€) à la mise en œuvre par les propriétaires de travaux d’isolation thermique (isolation par l’extérieur, par l’intérieur, des combles, remplacement de chassis et de vitrages «passoire»...). La commune se proposant à aider les particuliers pour les diagnostics nécessaires et pour les demandes de subventions aux organismes compétents en leur communiquant, s’ils le souhaitent, leurs adresses. Elle pourrait même éventuellement les aider à remplir les dossiers nécessaires.

Tout ceci permettrait une incitation forte dans ce domaine alliant économies d’énergie et embellissement de la commune, tout en ne représentant pas un «danger» pour les finances de la commune.

Pour les copropriétés anciennes, il est bien évident que le montant de l’aide ne pourrait être identique à celui proposé aux propriétaires de maisons individuelles. Il pourrait être réduit à 50 ou 100€ par exemple (chiffre à étudier).


3/ Financement de l’opération : A considérer que, malgré les conditions posées aux demandeurs (voir plus haut), le budget alloué à cette opération doive être supérieur au budget de l’opération précédente, on pourrait financer l’éventuel dépassement par des économies d’énergie liées à l’éclairage public, à condition de mettre en place rapidement un plan global allant dans ce sens... On peut aussi aussi réfléchir à réaffecter une partie de certaines sommes incluses dans les investissements 2022, telles que parcours culturel (5000€), vidéo protection (44230€) , réfection maisonnettes entrées de ville (8000€). Ces dépenses n’étant peut-être pas d’une urgence extrême.


Il est évident que si une commission municipale intitulée par exemple «développement durable et économies d’énergie» existait, la réflexion collective aurait pu, en amont, aboutir à ce genre de proposition.

187 vues0 commentaire

Comments


bottom of page